Pendant le confinement, le public a pu voir des vidéos de concerts et de spectacles postés sur le web par certains artistes.

2020, une année à l’arrêt

artiste-quaidurireafficheCette année 2020 a subi une crise sanitaire internationale avec la pandémie du coronavirus. En effet, le monde s’est confiné. Pendant quelques semaines, l’économie, en majeure partie, s’est arrêtée et le télétravail a été encouragé dans certains secteurs d’activité. Le web est devenu le principal outil pour maintenir le contact relationnel entre les individus. Les artistes ont été impacté et le sont toujours par l’interdiction de grands rassemblements. Leurs concerts et leurs spectacles ont été annulé. Pour entretenir le lien avec le public, les artistes ont utilisé le web.

De nouveaux moyens pour se divertir lors du confinement

Au quotidien, un climat anxiogène s’est alors installé. Cependant, sur le web, les réseaux sociaux sont devenus des salles de spectacles sur lesquelles les artistes se produisent de chez eux. 

Nous pouvons penser en premier à une des personnalités que les français préfèrent : le chanteur compositeur Jean-Jacques Goldman. Il a rendu hommage aux soignants en changeant les paroles du tube « Il changeait la vie » par « Ils sauvent des vies ». D’autres artistes nationaux se sont joints à cette expérience tels que Patrick Bruel, Vanessa Paradis, Alain Souchon, Jean Louis Aubert, Benjamin Biolay, Mathieu Chedid, Thomas Dutronc, l’acteur Pierre Richard et l’humoriste Mathieu Madenian. Des artistes anglo-saxons comme Bono, le leader de U2, et Chris Martin, le leader de Coldplay, ont satisfait leurs fans en se produisant en ligne.

Les artistes s’adaptent

Cette année, l’Eurovision a pris la forme d’un concert et les candidats chantaient depuis leur domicile. La chanteuse Lady Gaga a ainsi réuni de nombreuses stars internationales pour un concert caritatif nommé « One World : Together At Home » pour soutenir le personnel soignant contre le coronavirus. Les Rolling Stones, Taylor Swift et Sarah Jessica Parker ont répondu présents à ce rendez-vous.

Cette quarantaine a favorisé un lien en ligne avec les artistes, mais l’ambiance d’un vrai concert manquait.