Un peu d’histoire

A l’origine, la pole dance était un art du cirque qui consistait à danser autour d’une barre. Mais à la fin des années 60, les stripteaseuses se sont emparées de cette discipline pour la mettre à l’honneur dans les bars. Du cirque aux stripclubs, la pole dance se démocratise à partir des années 80. Pourtant, le cinéma a longtemps véhiculé cette image, qui est, encore aujourd’hui, la source de beaucoup de clichés.

 

 

Une discipline à part entière

Depuis 1990, la pole dance est devenue un sport artistique à part entière. Mais il faut attendre 2017 pour qu’elle soit officiellement reconnue par l’Association mondiale des fédérations internationales de sport. En 2018 le championnat de France de pole dance est organisé et reconnu par la Fédération française de Danse. Il ne manque plus que les JO auxquels aspirent les poledanceuses et les poledanceurs du monde entier. Aujourd’hui, on compte plus de deux cents écoles qui permettent d’apprendre et de se former à cette discipline.

 

 

Cette pratique sportive repose sur le gainage et la force des bras et des jambes. Tout est dans la posture et la musculation. De fait, avant de réussir à monter à la barre, tête en bas, l’entraînement au sol est indispensable. Il ne suffit pas de lancer la musique et danser autour de la barre. En premier lieu, on se étire et on s’attèle à des exercices de renforcement musculaire. Et en deuxième lieu, on monte sur la barre pour apprendre des figures. Ne vous méprenez pas, c’est un sport qui demande de la discipline.

Halte aux idées reçues !

« La pole dance ? C’est danser nu avec une barre ! »

C’est surtout un sport qui demande de la rigueur. Pourquoi les poledanceuses et les poledanceurs sont dénudés ? Tout simplement pour que le corps agrippe mieux à la barre. C’est une question de stabilité.

« La pole dance ? C’est pour les jeunes ! »

Je crains que Greta Pontarelli, championne de pole dance qui a aujourd’hui 66 ans, ne dise le contraire. Elle a commencé ce sport à 59 ans et a remporté 5 fois le titre de championne du monde.

« La pole dance ? C’est pour les personnes maigres ! »

Stop à la grossophobie. Cette danse n’est en rien liée au poids, mais à la musculature. Avec un bon entrain, un bon entraînement et une bonne santé, chacun peut réussir des figures spectaculaires sur la barre.

Alors ? Qu’est-ce que vous attendez pour vous lancer ?

Sources : wikipedia sport-equipements laura-poledance fabiosa